Unir des nations ou créer un peuple ?

Ce jour, le résultat tant attendu du référendum sur l’appartenance du Royaume-Uni à l’Union Européenne vient de provoquer un séisme des deux côtés de la Manche. Les Anglais ont voté à 51,9% pour le “out”. Le Prime Minister, désavoué, quittera le gouvernement en octobre ; l’Union Européenne, contestée, est amputée d’un de ses premiers membres. Mais ce rejet de l’Union par les britanniques rappelle surtout qu’un projet politique ne peut être élaboré ex nihilo, ni ne peut se résumer à une gestion administrative qui ignore l’histoire des peuples.

La constitution du sentiment national

Ce qu’illustre le résultat du Brexit, c’est la force du sentiment national. Il met en exergue une réaffirmation de la souveraineté du pays et un refus d’une union inter-nationale. Ce refus (parce que posant la question de la légitimité du projet européen face à celle du pays) amène d’ores et déjà les mouvement populistes et nationalistes de toute l’UE à se frotter les mains en rêvant d’un destin similaire à celui de l’Albion. Leurs dirigeants trépignent, impatients de voir remis au centre du débat politique la question du pays, de la Nation. Et pour cause, cette question de la Nation mobilise des ressorts identitaires très forts sur lesquels surfent ces partis.

Le sentiment patriotique et d’appartenance à un peuple est en effet un sentiment puissant, ancré dans leurs vies depuis la naissance pour certains, dans leurs cœurs depuis toujours pour d’autres. Ce sentiment met en ordre le monde, ou du moins ce que l’on en perçoit. Il offre réponses et cohérence aux trois questions fondamentales et existentielles : Qui suis-je ? D’où viens-je ? Où vais-je ? S’il ne peut être un projet politique en soi, le sentiment d’appartenance à un pays est dans tous les cas une nécessité dans la construction identitaire des individus.

fierte-nationale

Ce sentiment spontané pour les Hommes est issu d’un mouvement séculaire pour la société qui l’a fait naître. Les valeurs partagées, les rituels sociaux, et le rapport à l’autre construisent les membres de cette société ; les traditions, l’éducation et l’histoire les situent dans le monde ; les institutions et dirigeants politiques leur proposent un projet de vivre ensemble. Tout cela contribue à mettre en ordre le monde dans les représentations sociales des individus. Et le partage par tout un pays des mêmes représentations crée un sentiment d’appartenance qui suscite de la fierté.

Le manque de projet de l’Union Européenne

C’est précisément ce savant mélange d’histoire de présent et de futur que n’a pas su créer l’Union Européenne. La belle histoire de l’UE, fondée dans le but de préserver la paix sur le vieux continent, est un succès qui ne s’est que trop fait oublier. Les valeurs d’unité et de diversité n’ont jamais été portées lors des rituels sociaux et politiques européens, car ceux-ci n’ont jamais vu le jour. Le projet politique de l’Union s’est noyé dans une gestion administrative de la coopération européenne, qui se résume à légiférer sur la taille des préservatifs et l’interdiction de bouilloires trop puissantes.

European_Parliament_Strasbourg_Hemicycle_-_Diliff

Une politique ne peut être menée sans mobiliser aucun ressort identitaire des sociétés qu’elle concerne, ni sans leur offrir un réel projet humain, une façon aboutie de vivre ensemble. L’Union, en ne restant qu’une idée, que le produit de l’intellect sans jamais se constituer en sentiment, n’est devenue le pays de personne. Elle n’a su créer aucun européen ni ne constituer aucune Europe. Les dirigeants de l’Union européenne se sont contenté, et c’est regrettable, d’administrer de façon bureaucratique une Union de pays voisins tout en s’agrandissant toujours plus, jusqu’à arriver à 28 membres. Aujourd’hui, le soufflé retombe : 27.

Le projet de l’Union Européenne est un beau projet, que je pense nécessaire dans le monde actuel, mais il doit maintenant se reconstruire, en redéfinissant ses bases. Pour cela, l’Europe doit commencer par créer des européens. Car comment est-il envisageable de gouverner sans peuple ?

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s